[Mots] Sur les murs

metro_duroc

Paris. Duroc, Invalides, Grands Boulevards, Bourse. Ticket blanc en main, indémodable, avec sa piste marron. Je ne regarde pas mes pieds en descendant les cascades de marches du métropolitain. Je m’en voudrais. Louper ça.

Louper cette affiche. L’institutionnel salon du mariage devenu ‘Le Salon du Mariage et du pacs’. Les temps changent. Lentement. Un peu plus loin, un placard pour un site de rencontres “C’est en restant fidèle que l’on se trompe le plus”. Le crime organisé. Quelqu’un a rajouté à la main, avec application “La Fidélité, est la victoire de l’Amour sur l’instinct”.

Le vent m’emporte.

En piétinant sur le quai, le réseau me saute à la gueule. En 43, il y avait déjà du réseau, nous rappelle France 3 – et de penser que nous nous jetterons sur la série ‘Un village en France’. Mais en 2013, c’est encore mieux. Il y a les autres réseaux. Réseau de machines. La 4G pour tous, by Orange. Réseau de fer. Des kilomètres de rails pour nos week-end, by SNCF. Network everywhere. Réseaux exploités, essorés.

Le vent m’emporte.

Prochaine station. Déambulation. Toc, toc, toc. Les talons sur le béton des tunnels. Couloirs bondés. Des pas réguliers, des pas secs, des pas souples. Le frôlement des corps. Et là, l’improbable rencontre. Pietragalla. Dassault. M. et Mme Rêve. L’art et la technique. Pour le meilleur ou pour le pire ? Avant de me résoudre…

Le vent m’emporte.

L’air libre. Boulevard Poissonnière. Je dépasse les brasseries et leurs terrasses rassurantes. La Java, Dédé La Frite. Place de la Bourse en vue. Je traverse un passage piéton. Et là. Devant moi, un panneau posé, seul. Le panneau le plus précis que la Ville de Paris n’ait jamais produit. ‘Planning Famillial, 10 rue Vivienne’. Lettrage blanc sur fond bleu. Aucun doute, c’est par là. J’imagine un instant ces femmes et ces jeunes filles tombant dessus. Soulagées. Encouragées à parcourir les derniers mètres. Je note au passage une impasse rebaptisée. Rue Albert Jacquard. Appropriation urbaine improvisée.

Le vent m’emporte.

Duroc, Invalides, Grands Boulevards, Bourse. Nos vies. Nos morts. Nos contradictions. Sur les murs.

Note : Picture by Ken J

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s