[Mots] Les mots, sombres et terribles.

les mots sombres et terribles

Les mots sombres et terribles. Ils me cisaillent. De la nuque aux tripes. Quelque part, près du nombril. Il y a un nid. Ça fourmille. Je sens leurs petites pattes. Il y en a des pointus, des lourds, des clandestins – les pires – habitués à vivre cachés, rampant.

Ils me cisaillent, me traversent, se jouent de moi. Profitent d’une égratignure, d’un titubement, se précipitent sur la plaie. Et piaillent. Ils veulent sortir. Parader. C’est mon heure, disent-ils. C’est mon moment. Non. pas maintenant, leur dis-je.

Alors, ils se vengent. Percent des tunnels. Nouent ma gorge. Subtilisent un sens. Puis. Vaincus par le silence, repoussé par la discipline, ils cèdent. Se rangent et s’entassent, oisifs et narquois, jusqu’au prochain naufrage.

photo credit: mll via photopin cc

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s