[un été, des livres] A l’enseigne du cœur épris de JF Pigeat

enseigne du coeur epris jf pigeat

Ne nous y trompons pas, le livre de Jean François Pigeat, son premier, n’est en rien une comédie à l’eau de rose. Une comédie, certes. Mais arrosée de vinaigre, saupoudrée de poivre. Sarcasme et second degrés à tous les chapitres. JF Pigeat nous raconte la triste vie amoureuse de Stéphane, un être égocentriste, doublé d’un maniaque, pour qui la notion de générosité est inconnue. Stéphane tombe amoureux de Geneviève, qui finalement, à bien y réfléchir, n’a que des défauts, des tares, des imperfections. par ailleurs elle a le mauvais goût de se casser la jambe, d’avoir un fils, non, deux. Bref, rien n’est simple pour eux. Le regard désagréable et intraitable de Stéphane sur Geneviève provoque des éclats de rire. Car évidemment, JF Pigeat aura pris soin d’écrire son roman depuis le point de vue bien arrêté de cet amant, ex- mari et père d’une adolescente qu’il comprend peu. On touche du bois en se félicitant de n’avoir jamais croisé les pas d’un tel type. Rassurez-vous, chemin faisant, Stéphane assouplira peu à peu ses mécaniques rigides et enfermantes. En attendant, on rit. Un livre pour rire, un livre à offrir.

A l’enseigne du cœur épris, chez le Dilettante http://www.ledilettante.com/livre-9782842638306.htm

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s