Forum Safecity Frenchtech, le début d’un bel eco-système

safecity_fsc

Jeudi 10 Mars se tenait à l’Ecole Management EMD à Marseille, le premier forum baptisé Safecity Frenchtech, réunissant les acteurs économiques innovant de la région Aix Marseille et les professionnels de la sécurité informatique. A l’initiative de French Tech Aix Marseille et du Clusir PACA, cette manifestation a connu un beau succès par sa fréquentation (près de 300 personnes), mais également par la diversité et l’importance des points abordés.

Le sujet ? Notre monde économique, innovant, connecté peut-il être sécurisé ? Le forum a permis à des nombreuses associations ou entrepreneurs clés de partager leurs points de vue sur la cyber-sécurité. En vrac, les conversations cyber-sécurité portaient sur :

  • La mauvaise perception des entrepreneurs sur bonne protection de leur infrastructure ou leur fausse intuition que leur entreprise n’intéresse aucun hacker,
  • L’importance de prendre soin des utilisateurs et employés des entreprises pour les faire participer au développement et l’application des bonnes pratiques de la sécurité informatique,
  • L’obligation légale pour les entrepreneurs de connaître leurs responsabilités liées à la détention d’information sur leurs employés ou clients,
  • La nécessaire implication des développeurs d’application dans les objectifs de sécurité d’un produit, d’un service,
  • Les outils multiples d’accompagnement sur les processus, les audits, les méthodes pour délivrer des produits nickel (ou du moins résistants aux attaques basiques),
  • Les enjeux de la cyber-sécurité sur le territoire économique et citoyen.

Il faudra retenir de ce forum Safecity la capacité des acteurs de Provence à se mobiliser pour échanger sur l’intersection de la technologie et de la sécurité.  Pour preuve, on a pu entendre sur scène plus d’une vingtaine d’industriels, d’association ou de représentant territoriaux. On y croisait des représentants du CLUSIR PACA (organisateur de l’événement), ainsi que le Club Informatique Provence, Syntec, l’ActeCil Sud Est (expert en gestion de patrimoine et sécurité), le W3C. Du côté des instances publiques, on pouvait côtoyer l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN), la Gendarmerie Nationale, le Conseil Régional, la Mairie d’Aix en Provence, la Mairie de Nice. Du côté de entrepreneuriat, on pouvait croiser : La French Tech Aix Marseille (co-organisateur), Medinsoft, et des entrepreneurs tels que Jaguar Networks, Wooxo, Monext, Solucom. Enfin, les organismes accompagnant les startups étaient dignement représentés par NetAngels et Marseille Innovation. Cerise sur le gâteau, le club PolyHack, de l’école Polytech Marseille est venu présenter les nouvelles façons de hacker nos objets technologiques de tous les jours.  Bref, du beau monde, l’intégralité du programme se trouve .

Les pistes communes de travail entre toutes ces instances ne manquent certainement pas. La protection et la pérennité des innovations du territoire, le bien-vivre des citoyens sur nos villes et régions (en évitant la tentation du big brother technologique).  On peut ainsi espérer que cette première édition du Forum Safecity French Tech permettra à chacun de tisser des liens plus forts, et de venir l’année prochaine présenter devant une foule au moins aussi nombreuse les avancées sur le sujet de la cyber-sécurité de notre territoire et nous raconter les croisements fertiles.

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s